Holistic Natural Health Experts

Traitement naturel de l'autisme - Guide détaillé

L’autisme, également connu sous le nom de trouble du spectre autistique (TSA), est une maladie du développement neurologique complexe qui affecte la façon dont une personne perçoit le monde et interagit avec lui. Elle se caractérise par des difficultés de communication et d’interaction sociales, ainsi que par des comportements, des intérêts ou des activités restreints et répétitifs.

L’autisme est considéré comme un trouble du « spectre » parce qu’il englobe un large éventail de symptômes et des degrés de gravité variables. Certaines personnes atteintes d’autisme peuvent avoir des difficultés légères et être très autonomes, tandis que d’autres peuvent avoir des problèmes importants qui nécessitent un soutien tout au long de leur vie.

Quels sont les symptômes de l’autisme ?

Les premiers signes et symptômes de l’autisme apparaissent généralement dans la petite enfance, bien qu’ils puissent se manifester plus tôt ou plus tard selon les individus. Ces symptômes peuvent varier en fonction de la gravité du trouble autistique. Les exemples ci-dessous ne constituent pas une liste exhaustive.

Difficultés sociales

Les personnes autistes ont des difficultés à interagir socialement et ce de plusieurs façons. En voici quelques exemples :

  • Compétences sociales déficientes : Les personnes autistes peuvent avoir du mal à comprendre et à utiliser les signaux sociaux, tels que les expressions faciales, le langage corporel et le ton de la voix. Elles peuvent avoir des difficultés à reconnaître les émotions ou les intentions des autres.
  • Difficulté avec la communication non verbale : La communication non verbale, y compris les gestes, le contact visuel et les expressions faciales, peuvent être difficiles pour les personnes autistes. Elles peuvent avoir une utilisation limitée ou atypique de ces signaux non verbaux, ce qui entraîne des malentendus ou des difficultés à exprimer leurs propres pensées et sentiments.
  • Difficultés dans les conversations réciproques : Il peut être difficile pour les personnes autistes de participer à des conversations en va-et-vient et de prendre leur tour. Elles peuvent avoir du mal à comprendre quand parler, quand écouter et comment répondre de manière appropriée dans les interactions sociales.
  • Manque d’initiation sociale : De nombreuses personnes autistes ont des difficultés à initier des interactions sociales ou à faire le premier pas dans des situations sociales. Elles peuvent avoir du mal à savoir comment aborder les autres, participer à des activités de groupe ou entamer des conversations, ce qui peut contribuer à leur isolement social.
  • Difficulté à comprendre les normes et les règles sociales : Les personnes autistes peuvent avoir des difficultés à comprendre et à interpréter les normes, les règles et les attentes sociales. Cela peut se traduire par des comportements socialement inappropriés ou des difficultés à s’adapter à différents contextes sociaux.
  • Problèmes d’empathie et de prise de recul : L’empathie, c’est-à-dire la capacité à comprendre et à partager les émotions des autres, peut être un défi pour les personnes autistes. Elles peuvent avoir du mal à reconnaître les sentiments des autres et à y répondre de manière appropriée, ce qui peut affecter leur capacité à nouer et à entretenir des relations étroites.

Problèmes de communication

Les personnes autistes ont du mal à communiquer, que ce soit de manière verbale ou non verbale. En voici quelques aspects essentiels :

  • Troubles du développement du langage : De nombreuses personnes autistes ont des problèmes d’acquisition du langage. Certains sont totalement dépourvus de langage.
  • Interprétation littérale : Les personnes autistes ont souvent tendance à interpréter le langage de manière littérale. Elles peuvent avoir du mal à comprendre les sarcasmes, les expressions idiomatiques, les métaphores et le langage abstrait ou ambigu. Cela peut entraîner des malentendus et des difficultés dans les interactions sociales.
  • Difficultés dans le langage expressif : Les personnes autistes peuvent avoir des difficultés à exprimer verbalement leurs pensées et leurs idées. Elles peuvent avoir du mal à organiser leurs pensées, à utiliser une grammaire et une syntaxe appropriées et à produire des phrases spontanées et cohérentes. Cela peut les empêcher de participer à des conversations ou d’exprimer des idées complexes.

Comportements répétitifs, manque d’adaptabilité

Il s’agit d’un problème fréquent chez les personnes autistes. Selon les cas, il sera plus ou moins sévère et prendra des formes diverses. En voici quelques exemples :

  • Mouvements stéréotypés ou répétitifs tels que claquer des mains, se balancer, tourner sur soi-même ou claquer des doigts. 
  • Adhésion rigide aux routines, se fiant aux routines prévisibles et à l’uniformité dans la vie quotidienne. 
  • Résistance au changement, avec détresse ou anxiété lorsque les routines sont perturbées ou modifiées.

Hypersensibilités sensorielles

On peut dire que les sens des personnes autistes peuvent être à la fois réprimés et exacerbés. Voici quelques exemples :

  • Sensibilité visuelle : Certaines personnes autistes peuvent être sensibles aux lumières vives, aux lumières changeantes ou à des motifs visuels spécifiques. Elles peuvent se sentir oppressées ou mal à l’aise dans des environnements très éclairés, des espaces très fréquentés ou des lieux où les stimuli visuels sont intenses.
  • Sensibilité auditive : De nombreuses personnes autistes ont une sensibilité accrue aux sons. Elles peuvent être facilement dépassées ou angoissées par des bruits forts ou soudains, tels que les sirènes, les alarmes ou les aspirateurs.
  • Sensibilité tactile : Les personnes autistes sont souvent sensibles au toucher et aux textures. Elles peuvent être hypersensibles à certaines sensations tactiles, qu’elles trouvent inconfortables, voire douloureuses.
  • Sensibilité gustative et olfactive : Les sensibilités au goût et à l’odorat sont également observées chez les personnes autistes. Elles peuvent avoir des préférences ou des aversions marquées pour certains goûts ou certaines odeurs.
  • Sensibilité proprioceptive et vestibulaire : La proprioception fait référence au sens de la position et du mouvement du corps, tandis que le sens vestibulaire est lié à l’équilibre et à l’orientation spatiale. Certaines personnes autistes peuvent avoir des difficultés avec ces systèmes sensoriels. Elles peuvent rechercher certains mouvements, comme tourner sur soi-même ou se balancer, pour réguler leurs entrées sensorielles.
Autism Holistic Natural Health Experts

Améliorez votre santé dès aujourd’hui

Importance d’un diagnostic précoce

L’importance d’un diagnostic précoce est principalement liée à la possibilité de mettre en œuvre des soins éducatifs plus corrects, en particulier au niveau scolaire, tels que la méthode ABA (Applied Behaviour Analysis). 

Si le diagnostic précoce est suivi de traitements de médecine naturelle précoces, il permettra à l’enfant de récupérer le maximum de fonctions cognitives, mais rien n’est garanti car cela dépend des causes du handicap autistique et de sa gravité.

Causes de l’autisme

L’autisme n’est pas considéré comme une maladie, mais comme un handicap causé par un trouble du développement neurologique. La question qui se pose est la suivante : quelle est la cause du trouble du développement neurologique ?

Il faut savoir que le système nerveux d’un enfant, et plus encore d’un bébé, est très sensible aux différentes substances toxiques auxquelles il peut être exposé. Et ces substances toxiques n’ont cessé d’augmenter ces dernières années… ainsi que les enfants autistes.

Aux Etats-Unis, il y avait 1 enfant autiste sur 5000 en 1975, pour atteindre, en 2014, 1 enfant sur 68, et en 2020, 1 enfant sur 30 ! C’est totalement incroyable, et pourtant c’est une triste réalité.

Il est absolument clair qu’une telle augmentation confirme la cause environnementale de la grande majorité des cas d’autisme.

Par conséquent, tout ce qui peut empoisonner l’organisme et interférer avec le développement normal du système nerveux peut provoquer l’autisme et la grande diversité des symptômes qui y sont liés.

Voici quelques exemples, pour n’en citer que quelques-uns :

  • Métaux lourds
  • Perturbateurs endocriniens
  • Médicaments
  • Vaccins
  • Malbouffe
  • Pesticides et autres polluants
  • OGM

Le traitement conventionnel de l’autisme et ses effets

Il n’existe pas de traitement médicamenteux de l’autisme. Pourtant, selon 360 Research Reports, le marché du traitement des troubles du spectre autistique devrait dépasser les 11 milliards de dollars d’ici 2028. Il s’agit d’un profit énorme pour les sociétés pharmaceutiques, qui s’accompagnera d’un grand nombre d’effets secondaires pour les patients.

Que pouvons-nous faire avec une approche de santé naturelle holistique ?

Toujours dans le principe éthique de « d’abord ne pas nuire « , et  » mieux vaut prévenir que guérir « , les médecines naturelles visent en premier lieu à maintenir l’organisme en bonne santé afin de prévenir les problèmes de santé. 

Dans ce cas, le suivi de la grossesse et, mieux encore, la préparation de la grossesse avec les médecines naturelles permettent de :

  • Nourrir le corps de manière saine
  • Favoriser le développement du fœtus
  • Réussir l’accouchement

Le suivi du nourrisson est très important, tant au niveau de l’allaitement que des premiers soins qu’il recevra. Et si les parents s’adressent à un expert en médecine naturelle, ils recevront toutes les informations nécessaires pour éviter d’empoisonner leur enfant et de risquer de nuire à son développement.

Lorsque l’autisme est confirmé, le travail thérapeutique sera long et demandera beaucoup de persévérance. Les médecines naturelles ne sont pas des tours de magie, mais elles peuvent être utiles grâce à de multiples angles de traitement :

  • Désintoxication du corps (uniquement ce qui peut être désintoxiqué)
  • Nourrissement du système nerveux
  • Stimulation des fonctions cognitives et communicatives (méthode Tomatis)
  • Aide au traitement et à la prise en charge de tous les symptômes associés

Nos recommandations en tant qu’experts en santé naturelle holistique

Le handicap autistique a un coût personnel, familial et social énorme. N’oublions pas qu’un enfant autiste le restera toute sa vie. Il aura donc besoin d’une aide et de soins appropriés tout au long de sa vie, comme pour tout autre handicap. 

C’est une lourde charge, tant pour lui que pour sa famille. La plupart du temps, il est possible d’éviter cette situation en offrant à l’enfant un environnement sain contenant un minimum de substances toxiques pour le bon développement de son système nerveux et de son organisme en général.   

Compte tenu des enjeux, la prévention est essentielle et tous les efforts doivent être déployés à cette fin, car ils seront bien moins importants que tous les efforts nécessaires pour le traitement une fois que le handicap autistique sera là.

Pour en savoir plus sur la santé holistique, veuillez consulter notre bibliothèque gratuite, qui regorge de sujets tels que ceux-ci, couvrant un large éventail de sujets rédigés par des experts en santé naturelle holistique.

Rejoignez-nous, et vivez votre meilleure vie !

S'inscrire gratuitement

N'oubliez pas de vous inscrire à notre adhésion holistique GRATUITE pour avoir un accès illimité à notre bibliothèque holistique et plus encore !