Holistic Natural Health Experts

L'eczéma est-il une maladie auto-immune ?

L’eczéma est l’une des nombreuses affections cutanées. Pour mieux le comprendre, voyons d’abord quelques notions de base sur la peau.

Faits concernant la peau

La peau est le plus grand organe du corps humain, couvrant environ 2 m2 et pesant environ 12 kg pour un homme de 175 cm et 75 kg.

La peau est un organe au sens propre du terme. Elle est constituée de cellules, de vaisseaux sanguins et lymphatiques, de nerfs et de récepteurs sensoriels complexes. 

La peau possède également un système de glandes multiples. Le système immunitaire est également très présent, assurant une protection essentielle contre les infections.

En tant que plus grand organe de notre corps et enveloppe protectrice, la peau elle-même doit sécréter du sébum pour générer un film protecteur à sa surface. Ce mécanisme est lui-même sous contrôle nerveux, hormonal et vasculaire.

Tout dysfonctionnement peut entraîner une peau sèche, irritée, enflammée ou grasse.

Causes générales des maladies de peau

Globalement, la peau peut présenter 2 causes de maladie :

  • Externe
  • Interne

Externe

Comme leur nom l’indique, les causes externes regroupent tous les facteurs qui vont influencer la santé de la peau de l’extérieur. Dans cette catégorie, on peut inclure :

  • Les plaies (rapure, égratignure, morsure, piqûre, etc.)
  • les coups de soleil
  • la radiothérapie
  • les parasites 
  • Substances toxiques (produits chimiques, substances corrosives, etc.) 

Interne

Les causes internes regroupent toutes les autres causes. En voici quelques exemples :

  • Réactions impliquant le système immunitaire (infection, inflammation, allergie, etc.)
  • Réactions liées à l’alimentation, à la digestion et à la flore intestinale (acné, intolérance, etc.)
  • Réactions impliquant les systèmes lymphatique, veineux, capillaire et artériel (ex : rosacée)
  • Réactions métaboliques (ex : ulcères cutanés en cas de diabète)
  • Réactions impliquant les systèmes nerveux et hormonal (ex : neurodermite)
  • les réactions impliquant le système glandulaire (ex : l’hyperhidrose).

Ces causes internes peuvent, bien entendu, se combiner à des causes externes et collaborer à l’apparition de la maladie.

Qu’est-ce que l’eczéma ?

L’eczéma est l’une des maladies cutanées les plus fréquentes. Il s’agit d’une maladie inflammatoire de la peau, également connue sous le nom de dermatite, bien que ce terme soit beaucoup plus général et désigne toute inflammation de la peau, quelle qu’en soit la cause. Elle implique toujours l’activation du système immunitaire.

Il est important de garder à l’esprit que l’eczéma n’est qu’une des nombreuses manifestations d’un déséquilibre de la peau.

L’eczéma ne doit pas être confondu avec une irritation consécutive à l’application d’une substance agressive sur la peau.

Il peut être causé par des causes internes, externes ou mixtes.

Symptômes de l’eczéma

L’eczéma peut apparaître sur toutes les parties du corps, sur de petites ou de grandes surfaces. 

La zone affectée est généralement

  • rose-rouge
  • prurigineuse (provoquant des démangeaisons)
  • sèche ou suintante avec de petites vésicules aqueuses ou œdémateuse
Eczema Holistic Natural Health Experts

Améliorez votre santé dès aujourd’hui

Eczéma de contact

L’eczéma de contact est une allergie, le plus souvent à des métaux comme le nickel. 

Si vous réagissez à un bouton de votre pantalon, vous développerez une éruption cutanée aussi ronde que le bouton lui-même. Si vous supprimez la cause, l’eczéma de contact disparaît. Des dizaines de substances chimiques peuvent provoquer un eczéma de contact.

Pour prévenir l’eczéma de contact, nous recommandons les points suivants :

  • éviter l’utilisation de produits chimiques inutiles dans les produits de soin et de maquillage 
  • éviter les bijoux à risque (contenant du nickel et d’autres métaux allergènes)
  • éviter les vêtements et les chaussures contenant des colorants toxiques
  • Éviter les pesticides et les produits de transformation des aliments en adoptant une alimentation saine.

Eczéma ou dermatite atopique

La dermatite atopique est une forme d’eczéma chronique associée à des conditions atopiques. 

L’atopie est un terme général qui englobe toutes sortes d’allergies, telles que l’asthme, le rhume des foins et l’eczéma (dermatite). 

Les causes sont nombreuses et les prédispositions génétiques peuvent être utilisées pour inclure à peu près n’importe quoi.

Chez certains enfants, la dermatite atopique peut prendre des proportions extrêmes, touchant une grande partie de la peau et entraînant des démangeaisons insupportables. 

La dermatite peut se manifester par poussées, ce qui rend l’identification exhaustive des allergènes particulièrement difficile.

Eczéma chronique

Quelle qu’en soit la cause, l’eczéma peut entraîner des lésions qui démangent et grattent. 

Ces lésions peuvent s’infecter, nécessitant un traitement anti-infectieux et entraînant, avec le temps, un épaississement de la peau. 

Parfois, la peau se fissure, ce qui provoque des douleurs. Il est donc important de traiter l’eczéma avant qu’il ne devienne chronique.

L’eczéma est-il une maladie auto-immune ?

On ne peut pas dire que l’eczéma soit une maladie auto-immune au sens classique du terme, c’est-à-dire la production d’auto-anticorps ou l’attaque spécifique des lymphocytes T sur des antigènes cellulaires.

Cependant, l’eczéma implique toujours une activation du système immunitaire, que ce soit par une réaction inflammatoire ou par l’activation de lymphocytes T spécifiques de l’allergène.

L’exception à cette règle est une forme d’eczéma véritablement auto-immune appelée dermatite herpétiforme. 

La dermatite herpétiforme n’a rien à voir avec l’herpès. Elle est liée au gluten et causée par des anticorps anti-transglutaminase épidermique et anti-endomysium, présents chez certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque.

Le rôle du système immunitaire dans l’eczéma

L’implication du système immunitaire dans l’eczéma est double : 

  • Système immunitaire inné
  • Système immunitaire adaptatif

Le système immunitaire inné est activé par plusieurs types de cellules, notamment les macrophages, les cellules tueuses naturelles et les cellules dendritiques.

Le système immunitaire adaptatif implique la famille des lymphocytes B et T. 

L’inflammation est toujours présente dans l’eczéma à des degrés divers, et l’inflammation dépend du système immunitaire.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le système immunitaire, n’hésitez pas à vous abonner maintenant et à lire notre ebook « Immunité : Alliée De Notre Santé » et à écouter nos webinaires en replay.

Comment l’eczéma apparaît-il ?

Une quantité de substances diverses peut activer l’inflammation, qui à son tour active le système immunitaire et déclenche l’eczéma. 

Mais il peut aussi s’agir d’un déséquilibre direct du système immunitaire lui-même qui déclenche l’eczéma. 

Les substances qui peuvent activer l’inflammation et déclencher l’eczéma, en fonction de la sensibilité de l’individu, sont contenues dans les :

  • Parfums, cosmétiques, colorants, éventuellement liés au travail (coiffeur, peintre, etc.)
  • Détergents et produits d’entretien
  • Produits d’hygiène personnelle
  • Substances chimiques utilisées dans l’industrie
  • Additifs et pesticides, éventuellement liés au travail (agriculteur, horticulteur, etc.)
  • Aliments transformés ou traités, éventuellement liés au travail (boulanger, etc.)
  • OGM ou autres aliments modifiés 
  • Médicaments
  • Etc.

Lorsqu’une personne est allergique (terrain atopique), l’eczéma (dermatite atopique) peut également survenir en relation avec des molécules naturelles. 

Enfin, l’eczéma peut également survenir lorsque la substance/l’aliment est ingéré(e) par voie orale.

Le cas de l’allergie à l’arachide est un grand exemple bien connu. 

L’utilisation massive d’huile d’arachide dans les injections (vaccins et médicaments) a provoqué une augmentation dramatique des allergies car on ne peut pas introduire dans le sang, les muscles ou la peau des aliments qui ne devraient passer que par le tube digestif.

Ainsi, dans l’huile d’arachide, il reste toujours des protéines qui déclencheront une réponse immunitaire.

D’autre part, une fois que l’on est allergique à une substance ou à un aliment, on peut développer des réactions croisées, c’est-à-dire devenir allergique à d’autres aliments de structure similaire.

Facteurs de déséquilibre du système immunitaire :

  • Régime alimentaire
  • Drogues légales et illégales
  • Maladies chroniques
  • Toxines et métaux lourds
  • Vaccins et médicaments
  • Dysbiose
  • Pollution

Un système immunitaire déséquilibré ne conduit pas nécessairement à une allergie – c’est simplement l’une des possibilités.

Autres facteurs contribuant à l’eczéma

Les personnes atteintes d’eczéma constatent parfois que leur état s’aggrave lorsqu’elles font face aux facteurs suivants :

  • Stress et surmenage
  • Surcharge émotionnelle
  • la fatigue
  • Changements saisonniers (froid, vent, chaleur excessive)
  • des changements de régime alimentaire.

Comme beaucoup d’autres troubles de la santé, ces facteurs ne sont pas des causes, mais plutôt la goutte d’eau qui fait déborder le vase, ou l’élément révélateur de la situation physiologique sous-jacente.

Il est évident que le système immunitaire dépend également du système nerveux et du système hormonal, et que les facteurs que nous venons de mentionner déséquilibrent ces deux systèmes.

De même, le microbiote lui-même est affecté par les systèmes immunitaire, nerveux et hormonal. Il dépend du bagage microbien acquis à la naissance et de l’alimentation, ainsi que de l’antibiothérapie. En retour, le microbiote module les systèmes immunitaire, nerveux et hormonal.

Il ne faut donc pas confondre facteurs annexes et facteurs causaux, comme trop de gens ont tendance à le faire.

Il est logique que les personnes souffrant d’eczéma apprennent à mieux gérer le stress et le travail, dans le cadre d’un traitement de fond incluant une alimentation saine.

Effets de l’eczéma sur le système immunitaire

L’eczéma, en particulier la dermatite atopique, est un signe de déséquilibre du système immunitaire. En tant que signe, il n’a pas d’effet direct sur le système immunitaire, c’est seulement un avertissement qu’il faut prendre au sérieux.

Cependant, la disparition éventuelle de ce signe (eczéma) ne signifie pas automatiquement que le système immunitaire est rééquilibré. 

Comme nous l’avons mentionné à plusieurs reprises dans nos articles sur de nombreux sujets de santé, l’absence de symptômes n’est pas synonyme de bonne santé. 

Parfois, si le déséquilibre diminue, les symptômes disparaissent, souvent temporairement, jusqu’à ce que le déséquilibre augmente à nouveau.

Traitement/prévention holistique de l’eczéma

Avant d’examiner les traitements naturels holistiques de l’eczéma, passons en revue les possibilités de traitement de la médecine conventionnelle.

Traitements conventionnels

Comme pour la plupart des maladies, l’approche de la médecine conventionnelle consiste à supprimer les symptômes et non à traiter les causes.  

Pour cela, elle utilise trois groupes principaux de molécules pour les traitements :

  • les corticoïdes
  • les anti-histaminiques
  • Les immunosuppresseurs

Ces traitements ont tous des effets secondaires plus ou moins graves et ne rétablissent pas la santé car ils ne résolvent aucune des causes de la maladie. 

Cependant, dans les cas graves, les corticoïdes et les antihistaminiques peuvent être inévitables sur une courte durée.

Traitements naturels holistiques

Les médecines naturelles adoptent une approche beaucoup plus approfondie et holistique des causes de l’eczéma et de la dermatite atopique, notamment :

  • L’interrelation des différents systèmes et organes 
  • L’alimentation
  • L’état de santé général du corps
  • Etc.

Comme pour la plupart des maladies, l’approche des médecines naturelles s’attache à identifier et à traiter les causes tout en apaisant les symptômes. 

Pour ce faire, elle utilise une combinaison d’outils et de méthodes de diagnostic complexes, d’observations personnelles et de traitements personnalisés basés sur diverses thérapies et remèdes. 

Voici quelques exemples de cette complexité :

  • Phytothérapie chinoise et occidentale sous toutes ses formes
  • Aromathérapie
  • Homéopathie
  • Biothérapies (enzymes, complexes homéopathiques, etc.)
  • Compléments alimentaires
  • Prébiotiques, probiotiques et postbiotiques
  • Ccupuncture
  • Chromothérapie
  • Thérapie au laser
  • Champs magnétiques
  • Ostéopathie et massage
  • Thérapies réflexes

Avantages du traitement de l’eczéma par les médecines naturelles

Avec les traitements en médecines naturelles, vous pouvez bénéficier de :

  • traitements sans effets secondaires, respectant la physiologie naturelle
  • traitements qui peuvent être pris en même temps que des médicaments chimiques si nécessaire
  • traitements qui visent à résoudre l’eczéma mais aussi vos autres problèmes de santé

Pour les personnes souffrant d’eczéma causé par de véritables allergies, les substances en question doivent être évitées, parfois à vie. 

Cependant, les identifier et les éviter ne revient pas à rétablir la santé, c’est pourquoi les traitements naturels restent essentiels.

Pour en savoir plus sur la santé holistique, veuillez consulter notre bibliothèque gratuite, qui regorge de sujets tels que ceux-ci, couvrant un large éventail de sujets rédigés par des experts en santé naturelle holistique.

Rejoignez-nous, et vivez votre meilleure vie !

S'inscrire gratuitement

N'oubliez pas de vous inscrire à notre adhésion holistique GRATUITE pour avoir un accès illimité à notre bibliothèque holistique et plus encore !